Gaming : Le géant chinois Zeijiang Century Huatong Group va révolutionner l’industrie du jeu vidéo au Maroc ?

Salut à tous les gamers et les curieux de nouveautés croustillantes! Préparez-vous à voir du lourd, parce que le géant chinois Zeijiang Century Huatong Group, ou comme je préfère l’appeler « ZeHu », fait son entrée flamboyante dans l’arène du jeu vidéo au Maroc. Et accrochez-vous, parce que « révolutionner » est un euphémisme! On parle d’une secousse sismique dans le monde des pixels et des polygones! Prêt à plonger dans cette aventure ? Ça va être épique!

Un Nouveau Chapitre pour Rabat en tant que Capitale du Jeu Vidéo en Afrique #

découvrez comment le géant chinois zeijiang century huatong group pourrait révolutionner l'industrie du jeu vidéo au maroc dans le secteur du gaming.

Imaginez un monde où Rabat devient le centre névralgique du gaming en Afrique. Eh bien, ce rêve pourrait devenir réalité plus tôt que prévu! La société CHT Zeijiang Century Huatong Group Co. Ltd, un mastodonte chinois du secteur des jeux vidéo, a jeté son dévolu sur le Maroc pour y installer une base majeure de production. Sophie Zhong, vice-présidente de CHT, a déclaré lors de l’Expo Morocco Gaming, organisée le 25 mai 2024, que leur objectif était de faire de Rabat un hub incontournable de l’industrie des jeux électroniques.

Une Rencontre Prometteuse avec les Officiels Marocains #

découvrez comment le géant chinois zeijiang century huatong group pourrait révolutionner l'industrie du jeu vidéo au maroc. analyse de l'impact prévu sur le secteur du gaming au maroc.

Lors de cette même convention, une rencontre a eu lieu entre les dirigeants de CHT et Mehdi Bensaid, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du Maroc. Le ministre a exprimé son enthousiasme pour ce projet, qui coïncide avec la politique actuelle du Maroc visant à dynamiser son secteur culturel et technologique. Cette collaboration promet non seulement de booster l’économie locale mais également de positionner le Maroc sur la carte mondiale du jeu vidéo.

À lire Comment l’argent saoudien révolutionne l’industrie des jeux vidéo ?

Des Promesses d’Investissements et de Coopérations Internationales #

découvrez comment le géant chinois zeijiang century huatong group ambitionne de révolutionner l'industrie du jeu vidéo au maroc avec son arrivée dans le secteur du gaming.

Ce n’est pas uniquement une affaire de gros sous, mais aussi de coopération technique et culturelle. En amont de l’annonce de CHT, le Maroc et la France avaient déjà scellé un accord pour renforcer leur collaboration dans les industries culturelles, incluant un volet important dédié au jeu vidéo. Cette convention comprenait la mise en place de formations certifiantes pour les jeunes développeurs marocains, une aubaine pour le futur paysage du jeu vidéo au Maroc.

Une Vision Adaptée à la Réalité Locale #

Mais que ferait donc un titan du jeu vidéo dans nos contrées? Sophie Zhong l’a bien détaillé, leur vision est de produire des jeux qui collent au plus près de la culture et de la réalité marocaine. Du contenu « sur mesure » qui pourrait bien sûrement charmer les gamers locaux et ouvrir la voie à des productions de renommée internationale basées sur des thématiques marocaines.

Optimisme et Perspectives Futures #

Il ne s’agit pas seulement d’un investissement à court terme. Les projections suggèrent que ce partenariat stratégique entre le Maroc et la CHT pourrait évoluer vers une collaboration long terme, enrichissant l’écosystème du jeu vidéo national et fortifiant sa présence sur le marché international. Rabat, la future capitale du jeu vidéo en Afrique? Les débuts sont prometteurs, et le chemin semble tout tracé pour y parvenir!

Affaire à suivre, chers amateurs de pixels et de cultures fusionnées! Préparez-vous à des temps palpitants dans l’univers du gaming au cœur du Maroc.

@bfmtv

La bande-annonce du jeu vidéo « Unrecord » est tellement réaliste que certains l’ont pris pour un film #unrecord #jeuvideo #fakeviolence⚠️ #fakesituation⚠️ ♬ son original – BFMTV

gamekotation.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :